Les villages perchés

 

Bourg fortifié à flanc de collines comptant 3 000 habitants au XIXème siècle, vivant de la sériciculture et sauvé de la ruine par le peintre cubiste et écrivain André Lhote.

Premier prix des plus beaux toits de France en 1975, le site a été protégé par Haroun Tazieff qui en fut le maire. En quittant Mirmande, à deux kilomètres, vous ne pouvez ignorer Cliousclat, village de potiers avec le charme fou de sa poterie inscrite à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques.

Mi-mai : Les peintres dans les rues.
Mi-octobre : La foire aux plantes rares et de collection.

Montbrun

retour au sommaire

Mirmande

Lieu de ressourcement pour Haroun Tazieff

Située à mi-chemin entre Valence et Montélimar, Mirmande ne vous laissera pas indifférent, tant le site est beau. En prenant les ruelles escarpées vous découvrirez l'Église Ste-Foy du XIIème siècle abritant des expositions et proposant des concerts. Bourg fortifié à flanc de collines comptant 3 000 habitants au XIXème siècle, vivant de la sériciculture et sauvé de la ruine par le peintre cubiste et écrivain André Lhote. Classé l'un des "Plus beaux villages de France".
 

Montbrun-les-Bains

Découvrez, grace aux propriétaires Gites de France Drome