Accueil >
Chiens de traîneaux dans la Drôme

Chiens de traîneaux dans la Drôme

_92d7189-1578321458.jpg
Ahhhh ! L'arrivée de la saison blanche dans le Vercors marque également la possibilité de réaliser bon nombres d'activités sportives d'hiver et de profiter un maximum des grandes étendues blanches et de la neige. En plus des traditionnels ski alpin ou ski de fond, nous vous proposons en Drôme de vivre une expérience originale grâce à des balades en chiens de traîneaux. Le plateau du Vercors est mondialement reconnu pour la pratique de cette activité, alors ne boudons pas notre plaisir ! 

Ce sont aujourd'hui plus de 50 kilomètres de pistes qui sont spécialement balisées à cet effet. Venez partager un moment inoubliable lors d'une balade. Venez découvrir le Vercors ! Raids, randonnées, promenade, weekend en chien de traîneau pour découvrir le Parc du Vercors dans la Drôme avec des mushers professionnels. Venez visiter le Vercors et pratiquez la randonnée en chien de traîneau dans une ambiance grand nord. Découvrez les plaisirs de la balade en montagne autrement.

Sur l'un des plus beaux site de traîneaux à chiens d'Europe, découvrez cette fabuleuse activité nordique et vivez un moment hors du temps avec ces chiens si attachants. Un moment unique à vivre en famille pour se fabriquer des souvenirs inoubliables. 

Où réserver une balade en chiens de traîneaux en Drôme ?

Selon les prestataires, vous aurez le choix entre le baptême de chiens de traîneaux (vous êtes assis dans le traîneau) et l'initiation à la conduite d'attelage (vous apprendrez à conduire un attelage sur une journée ou plus). Découvrez les team de chiens, partagez un bout de vie des musher, profitez de la montagne autrement ! 

Quelles races pour les chiens de traîneaux ? 

On résume souvent les chiens de traîneau, aussi appelés chiens nordiques ou chiens d’attelage, aux huskies. C’est en effet la race la plus populaire des nordiques, que l’on retrouve régulièrement à travers d’aventures dans des livres ou des films à succès. Mais ce n’est pas la seule race qui aime être attelée.

En plus du très connu husky sibérien, il y a en effet 3 autres races de chien de traîneau, dit chien nordique, ce qui fait un total de 4 :

  • Husky sibérien,
  • Malamute,
  • Samoyède,
  • Groëlandais

Le Husky Sibérien
Coureur de grand fond, adapté aux climats très froids, c'est un athlète de haut niveau qui est capable de parcourir près de 100 kms par jour, en tirant une charge voisine de 50 kg, par des températures approchant les -50°C. C'est aussi un excellent ami de l'homme, sérieux, courageux et très intelligent, noble et réservé. Il est doté d'un sacré caractère, sait ce qu'il veut et l'obtient. Cet « enroué » (traduction littérale du mot « husky ») est doté d'un instinct de chasse remarquable. 

Chien de travail de taille moyenne, à la démarche légère et vive. Ses allures sont élégantes. Il remplit avec efficacité sa fonction de chien de trait, en tirant une charge à une vitesse modérée sur une grande distance.


Malamute

Le plus puissant et le plus robuste des chiens de traîneau. Doté d'une ossature forte, d'une musculature très puissante et d'une fourrure très épaisse, il ressemble un peu à un « gros nounours ». Mais il est un grand sportif et un entraînement régulier en fera un athlète accompli. Surnommé « Locomotive des Neiges » il est moins à l'aise en vitesse pure qu'en randonnée ou en course de longue distance. Il est d'une grande intelligence mais aussi d'un caractère très affirmé. Affectueux, loyal, fidèle, le Malamute d'Alaska est un chien très facile à vivre.

Samoyède
Endurant mais moyennement rapide, il a une superbe fourrure blanche qui le protège des trop grandes variations de température. Il ne craint pas particulièrement la chaleur. C'est un chien fort, actif et gracieux. Très sociable et amical, il sait s'adapter à des environnements variés. Il peut aboyer (beaucoup parfois) et faire ainsi office de gardien à la différence des autres races nordiques.

Groënlandais
De caractère rude, habitué aux conditions de vie difficiles, il n'est en aucun cas un chien d'appartement. Fugueur, il retrouve son instinct de chasseur après avoir pris le large. Chien de meute, il a besoin d'autorité. Il se montre cependant très doux et sociable envers l'homme même s'il donne une impression de force. Ce grand et beau chien à la fourrure épaisse, qui tient du loup boréal, est d'une vigueur et d'une résistance étonnantes. Il est bâti pour le travail et l'endurance.

Le métier de musher

11134019_373366732861732_6571652937849067141_n-1578656524.jpg
Pour être musher, il faut aimer travailler en pleine nature et être entouré d'animaux. Les mushers sont des meneurs de chiens de traîneau. Ils traversent les plaines enneigées avec leurs attelages et évoluent dans les grands espaces.

Aussi appelé « meneur de chiens », le musher est la personne qui contrôle un attelage de chiens. Il travaille généralement en montagne et avec des chiens de traîneau. Autrefois, les mushers étaient avant tout des messagers, voire des transporteurs. Aujourd'hui, le métier de musher consiste essentiellement à déplacer des personnes à travers la montagne.

Bon à savoir : le terme « musher » vient du dialecte canadien. Les meneurs de chien canadiens criaient « marche ! » pour faire avancer leurs chiens et se qualifiaient de « marcheurs ». Ce cri est peu à peu devenu « mush » dans le langage anglais et les « marcheurs » sont ainsi devenus des « mushers »

Il faut savoir qu'un attelage se compose, de 2 à 12 chiens en général. Un musher s'occupe en moyenne de 6 à 8 chiens. Ce qui représente beaucoup de temps consacré à l'éducation des animaux. C'est avant tout un métier de passion.